« Caractériser les interactions sur le Web à travers l’analyse des séquences. Le traitement des bugs du logiciel libre et des erreurs dans Wikipedia » par Matthijs Den Besten

16 mars 2011 § Poster un commentaire

L’analyse des séquences est une méthode utilisée en démographie pour caractériser les parcours de vie de gens, qui s’inspire des techniques originalement développées par des bio-informaticiens pour analyser des séquences génétiques. Dans le contexte du Web, cette technique permet de trouver des régularités dans les parcours virtuels. Nous l’avons utilisée pour étudier l’enchaînement des interactions qui amène à un traitement efficace des bugs dans un logiciel, ou à la correction des défauts dans un article sur Wikipedia. Cette démarche est, il me semble, une première dans l’analyse du Web. Dans cette présentation je voudrais partager avec vous mes expériences récentes d’application de cette technique, et en montrer les résultats préliminaires.

(http://polytechnique.academia.edu/MatthijsdenBesten/Papers ;http://crg.polytechnique.fr/home/den/FR).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement « Caractériser les interactions sur le Web à travers l’analyse des séquences. Le traitement des bugs du logiciel libre et des erreurs dans Wikipedia » par Matthijs Den Besten à .

Méta

%d blogueurs aiment cette page :